Document sans titre

Afrika Toon a décidé de se lancer dans le domaine de l’animation 2D / 3D et de la production audiovisuelle. Car malgré tout, les besoins dans ce secteur restent énormes et inexploités. Ayant acquis une expérience établie et reconnue dans le domaine de la bande dessinée, secteur voisin à l’animation, les initiateurs comptent apporter une touche d’originalité et de valeur ajoutée.

Les ambitions d’Afrika Toon dépasse le périmètre de la Côte d’Ivoire. Il vise le marché africain et compte se faire une place de choix dans le milieu international très sélect de l’animation. C’est une structure lucide et ambitieuse qui avance lentement, mais sûrement, en tenant compte des réalités du terrain.

Encadrés par Zohoré Lassane, « la » référence en matière de dessin de presse et de bande dessinée en Côte d’Ivoire, fondateur et directeur de publication du célèbre journal Gbich !, cette jeune équipe de professionnels sérieux, compétents et prolifiques est composée de Kan Souffle, N'ganza Hermann, Fabricio… tous ambitieux et passionnés de films d’animation. Cette jeune équipe rêve de créer un studio à la dimension de Pixar créé par Steve Jobs, le génial patron de Apple ou autre, Dreamwork de Steven Spilberg.Vu de loin, ce rêve paraît inaccessible. Mais pour qui connaît la foi et la volonté de ces jeunes gens, il n’est pas impossible.

Créé en 2005, Afrika Toon a connu son baptême de feu avec la réalisation de la "La famille Tchatchallo", une série sur commande de 22 épisodes (5 minutes / épisode) produit par Côte d’Ivoire Télécom. Afrika Toon a aussi travaillé sur divers spots publicitaires en animation 2D et 3D pour des clients installés en Côte d’Ivoire et au Burkina.

Composée d’illustrateurs talentueux et d’infographistes confirmés, Afrika Toon est avant tout une équipe homogène qui met un point d’honneur sur la rigueur et la qualité de ses créations.

Pour se donner les moyens de ses ambitions, Afrika Toon a fait de gros investissements dans le matériel informatique. Ainsi, le parc informatique a été renforcé à dessein pour l’adapter à la 2D et la 3D. Quant aux infographistes, ils ont eu une solide formation et maîtrisent parfaitement les logiciels dédiés à l’animation (Anime Studio, Flash, Mirage , After effect, 3DS Max…). Dans le cadre de la formation continue, des ateliers internes de formation sont organisés à intervalles réguliers pour permettre aux infographistes d’être à jour car, les logiciels et les techniques d’animation évoluent très vite.