Document sans titre

Dans son concept, Kiproko le sage est assez original. Le principe est simple : il s’agit d’un sexagenaire nommé Kiproko qui intervient à chaque épisode, seul à l’écran sur un fond immaculé. Revendiquant le titre de gardien de la sagesse africaine, il essaie chaque fois d’expliquer, tant bien que mal, des proverbes. Pour éviter que le film soit un monologue monotone et ennuyeux, Kiproko s’adresse parfois directement aux téléspectateurs pour créer une certaine interactivité. Pour lui donner la réplique, une voix off qui représente sa conscience lui apporte la contradiction.

Pour la réalisation de Kiproko-le-sage, Afrika Toon a choisi la 3D. C’est un choix technique ambitieux certes, mais qui présente de nombreux avantages contrairement à la 2D qui demande beaucoup d’illustrations. Une fois modélisé, on peut facilement manipuler le personnage et les mettre n’importe quelle situation. La qualité technique de cette série d’animation vise la norme internationale.

Kiproko est un petit vieux rondouillet à l’allure plutôt sympathique. Il est chauve avec des touffes de cheveux sur les cotés latéraux de la tête. Nostalgique d’une certaine époque, il a gardé des favoris épais qui lui donnent des allures de star du disco. 5 Côté vestimentaire, il est assez décontracté. Il porte un petit boubou aux motifs traditionnels pour revendiquer son attachement à l’Afrique et un panta-court qui laisse apparaître ses mollets têtus. Il porte des sandales. Côté accessoires, les options restent ouvertes. Selon les besoins du scénario ou de la mise en scène, il peut avoir une canne, un cure-dent, un chapeau, etc.

Profil psychologique du personnage Véritable bibliothèque de proverbes, Kiproko manifeste sans cesse la volonté de partager son savoir avec les autres. Mais seulement, il ne maîtrise pas toujours le sens de ses citations et les explique maladroitement. Pour lui, cheveux blanc est synonyme de sagesse. Alors, il ne supporte pas toujours la contradiction de sa conscience (la voix off). Par orgueil, il n’avoue jamais qu’il a tort comme c’est souvent le cas. Il trouve toujours une parade du style « tu as raison, mais je n’ai pas tort » pour renvoyer dos à dos, ses prises de position et celles de la voix off.

Il s’agit de démontrer à travers Kiproko que les proverbes restent une source intarissable de sagesse. En effet, les proverbes ont toujours fait partie de notre culture. L’art de l’oralité étant la forme d’expression la plus utilisée en Afrique, on l’emploie souvent s’en sert pour amener les autres à réfléchir. Malgré sa subtilité, une citation bien utilisée dans un contexte précis aide à décanter bien des situations. Grâce à Kiproko, les téléspectateurs, grands comme petits, découvriront tous ces proverbes qui constituent aussi la richesse culturelle de l’Afrique.